Alors que les consommateurs évitent de plus en plus les glucides, les marques doivent transformer le pain en un aliment mémorable, ou du moins plus sain, grâce à des couleurs vives, des saveurs ethniques et de meilleures options pour la santé.

Du pain à base de légumes colorés

Les produits de boulangerie contenant des légumes représentent une excellente opportunité pour les marques qui souhaitent profiter de l’intérêt grandissant pour la nutrition positive. Le recours à des légumes de couleurs vives, comme la carotte et la betterave, rend la teneur en légumes plus concrète et contribue à intensifier la saveur globale. Malgré cela, le pain à base de légumes reste actuellement un produit de niche en Europe, ne représentant que 6 % de tous les lancements de pains l’année dernière, selon la base de données mondiale des nouveaux produits (GNPD) de Mintel.

Le pain plat de seigle aux légumes-racines de Leivon Leipomo, lancé en Finlande, contient 30 % de légumes dont la carotte, la betterave et le panais. De même, les tons verts, roses et orange des biscottes super fines de Fhom au Brésil viennent de l’épinard, de la betterave et de la carotte. Pour répondre aux besoins des régimes alimentaires paléo et crudivores, les galettes de tacos à l’épinard de Raw Wraps (États-Unis) contiennent quatre ingrédients simples : des pommes, des épinards, des oignons et du psyllium. Pour ce qui est des couleurs vives, les épices et les mélanges comme le matcha et le curcuma méritent aussi d’être à l’honneur, comme en témoigne le pain au curcuma jaune vif de Profusion, disponible au Royaume-Uni.

Faible teneur en glucides

Manger moins de féculents est devenu courant ces dernières années et beaucoup de consommateurs adoptent des régimes alimentaires à plus forte teneur en protéines et en légumes. Les préoccupations liées à la santé consitutent les principaux obstacles à une consommation plus fréquente de pain. Pour surmonter ces obstacles, les fabricants de pain orientent leurs efforts vers une nutrition positive dans l’espoir d’attirer les consommateurs soucieux de leur santé.

Hovis vient de lancer au Royaume-Uni une gamme de pains naturellement faibles en glucides: Softy and Tasty White, Tasty Wholemeal et Deliciously Seeded (pain blanc moelleux et savoureux, pain complet savoureux et délice de pain aux graines). Chaque pain comprend 30 % de moins de glucides que les pains ordinaires et est enrichi en protéines de blé et en fibres. Un autre exemple intéressant est celui de la pâte à pizza au chou-fleur, une recette à faible teneur en glucides que l’on retrouve fréquemment sur Instagram et sur les blogs alimentaires. Une version prête à l’emploi a été lancée au Canada par Caulipower, fondée par une maman de deux enfants intolérants au gluten pour leur procurer de délicieuses alternatives aux féculents traditionnels.

Saveurs mondiales

À mesure que les restaurants ethniques et les stands de street food s’emparent de la scène de la restauration, les cuisines du monde entier peuvent multiplier les occasions d’utiliser le pain et les produits de boulangerie. Plus précisément, les cuisines qui utilisent traditionnellement les sauces « dips » (cuisines espagnole, mexicaine, indienne ou moyen-orientale) pourraient contribuer à stimuler la demande en pains spécialisés.

Les tortillas de Santa Maria sont des tortillas moelleuses et fines ayant une délicieuse saveur de noix de coco et un soupçon de poivre. Ces tortillas seraient idéales pour les tacos aux saveurs jamaïcaines et sont accompagnées d’une suggestion de recette. Elles plairont sûrement aux consommateurs en quête de solutions culinaires originales, audacieuses et adaptables. Le pain plat au ras-el-hanout de la gamme Tesco Finest (Royaume-Uni) est réputé pour son abondance en saveurs nord-africaines authentiques avec des raisins secs, des abricots et un mélange de neuf épices. Et pour prouver que la définition de l’exotisme change dans chaque pays, le Royal Pretzel de la marque sud-coréenne Sajo s’inspire de la Bavière pour ce bretzel fourré au chocolat à réchauffer au micro-ondes.