Charles-shampooL’eau micellaire tient son nom des micelles, de petites particules d’huile qui emprisonnent la saleté pour l’éliminer en douceur, sans perdre d’humidité. Dans le domaine des soins du visage, les nettoyants sans rinçage tels que les eaux micellaires incarnent un message puissant : « moins, c’est plus ». En effet, non seulement leur composition contient moins d’ingrédients de plus en plus évités par les consommateurs « conscients de la sécurité », mais en plus, ces produits permettent aux consommateurs de réduire leur consommation d’eau.

Les marques de soins capillaires peuvent s’inspirer du succès de l’eau micellaire dans le domaine des soins du visage pour mettre à profit ses propriétés de lavage doux et appliquer les mêmes principes aux shampooings et traitements capillaires.

 

Informer sur les avantages pour calmer les préoccupations

Bien que l’innovation dans les soins capillaires à l’eau micellaire offre de nombreuses opportunités aux marques, ces dernières doivent rester prudentes, car les précédents produits aux revendications inspirées des soins du visage, comme les produits anti-âge, BB ou CC, ont eu du mal à atteindre les consommateurs. Par contre, des lancements plus récents, tels que les produits de nuit et aux revendications détoxifiantes, ont été jugés plus pertinents sur le marché des soins capillaires. Cela s’explique principalement par le fait que les produits de nuit peuvent être utilisés pour obtenir des cheveux éclatants de santé, tandis que les revendications détoxifiantes s’adressent aux adultes qui sont conscients de l’impact qu’a leur mode de vie sur leurs cheveux.

Purifying-shampooDe la même manière, les marques peuvent s’appuyer sur la nature plus douce et les arguments de rapidité d’utilisation du nettoyage à l’eau micellaire pour attirer les consommateurs de soins capillaires qui s’inquiètent des dommages engendrés par les shampooings. Actuellement, un tiers des femmes britanniques ont modifié leurs routines de soins capillaires et de coiffure en raison d’inquiétudes quant aux dommages, tandis que quatre femmes américaines sur 10 âgées de 18 à 34 ans pensent que les shampooings à répétition abîment leurs cheveux.

Les eaux micellaires sont des tensioactifs et détergents doux. Aussi, les marques doivent clairement indiquer qu’il faut les éliminer des cheveux.

Tout comme pour un shampooing, les marques doivent insister sur les excellentes propriétés de nettoyage de ces produits, puisque les micelles éliminent la saleté, les corps gras et les impuretés, mais elles doivent également clairement préciser qu’il ne s’agit pas de produits sans rinçage, car cela pourrait abîmer les cheveux. Les marques doivent veiller à ce que la composition soit suffisamment douce et que la quantité de produit qui pourrait rester sur les cheveux ne soit pas irritante. Ceci doit également être facilement communiqué aux consommateurs, tout comme dans le cas d’un shampooing traditionnel.Dessange-shampoo

En théorie, les futurs produits à l’eau micellaire pourraient être utilisés sans rinçage à l’eau, simplement en frottant les cheveux avec une serviette pour éliminer les résidus et les corps gras. De cette manière, les marques seraient en mesure de s’adresser aux consommateurs sensibles à l’environnement et notamment à la consommation d’eau, en leur proposant une solution efficace.

Intérêt pour les produits « sans » et tendances de la protection

Les marques pourraient utiliser l’argument « sans » de l’eau micellaire, puisqu’elle est sans sulfates, sans silicone et sans parabène. L’eau micellaire fonctionne en substance comme un minuscule aimant qui emprisonne efficacement les impuretés, la pollution et les corps gras des cheveux, sans les abîmer ou les alourdir.

Pantene-shampooLa technologie de nettoyage doux offre la promesse de maintenir le cuir chevelu sain, limitant les risques d’irritation et de desquamation. Elle permet également de conserver l’éclat des cheveux colorés et de les protéger pour qu’ils restent doux, légers et naturels dans leur mouvement. Pour les cheveux colorés, les marques doivent insister sur l’argument « sans sulfates » de l’eau micellaire qui offre un nettoyage doux tout en préservant plus longtemps la couleur des cheveux.

De la même manière que l’utilisation des eaux micellaires de nettoyage se situe au-dessus de la moyenne parmi les femmes anglaises qui sont plus susceptibles de souffrir de sensibilité de la peau et de réactions allergiques, le même genre de préoccupations pour les cheveux pourrait encourager l’utilisation de produits capillaires à l’eau micellaire.

Tirer parti des modes de vie actifs et urbains

Certains types de cheveux et modes de vie nécessitent un lavage quotidien. Aujourd’hui, de plus en plus de gens s’interrogent sur le fait de savoir si ces lavages à répétition sont réellement bons pour les cheveux, et les perceptions varient parmi les consommateurs.Mixa-shampoo

Les types de cheveux fins sont plus rapidement gras au toucher chez les consommateurs qui vivent dans les villes, ou chez les personnes qui se rendent souvent à la salle de sport, ce qui les amène à se laver les cheveux tous les jours. Les consommateurs avec ces types de cheveux doivent se laver les cheveux avec un shampooing doux mais efficace, qui ne laisse pas trop d’agents de soin sur les cheveux, ce qui pourrait entraîner leur accumulation.

Finalement, les marques doivent tirer parti de la tendance Active Beauty en présentant le nettoyage à l’eau micellaire comme la solution qui permettrait aux consommateurs actifs de laver leurs cheveux efficacement mais en douceur, après chaque séance d’exercice.

Andrew McDougall est un journaliste primé jouissant de plus de dix ans d’expérience dans le domaine de la rédaction. Depuis qu’il a rejoint Mintel, Andrew a écrit des articles pour la plate-forme Beauty & Personal Care en se concentrant surtout sur les soins capillaires et l’hygiène bucco-dentaire.