Le grand nombre de soins cosmétiques à base d’ingrédients alimentaires récemment lancés au Royaume-Uni et aux États-Unis indique que cette tendance gagne du terrain. Bien que ce soit encore un phénomène de niche, on note un véritable potentiel dans la création de soins cosmétiques formulés à base d’ingrédients alimentaires.

Des ingrédients alimentaires pour nourrir la peau

Comme le prévoyait la tendance Beauté et soins personnels de la « Gastronomia » (l’association des cosmétiques et de l’alimentaire) formulée par Mintel, le nombre de soins cosmétiques pour le visage et le cou mentionnant le terme « aliment » a récemment augmenté au Royaume-Uni et aux États-Unis. Les marques misant sur cette tendance parlent des avantages des aliments et de la nourriture pour la peau. Elles mettent également en avant les substances actives présentes dans ces superaliments ou l’utilisation d’ingrédients de grande qualité pouvant être introduits dans la nourriture ou les compléments alimentaires.

Les soins du visage à base d’ingrédients alimentaires ne séduisent pas seulement les personnes qui sont à la recherche de cosmétiques plus naturels ou certifiés bio ; ils séduisent aussi les jeunes Millenials qui associent une alimentation saine à la consommation de nutriments ou de compléments qui contribuent à une peau saine. Les personnes qui ont déjà adopté l’approche beauté « intérieur-extérieur » sont plus enclines à adopter le concept de beauté « extérieur-intérieur » promu par les soins du visage à base d’ingrédients alimentaires. Ainsi, 41 % des femmes américaines de 18 à 34 ans utilisent un complément alimentaire pour améliorer leur apparence, d’après la dernière étude de Mintel sur les vitamines, les minéraux et les compléments aux États-Unis.

Les produits riches en nutriments séduisent de plus en plus

Les ingrédients alimentaires sains sont aujourd’hui largement utilisés dans les soins du visage : les extraits végétaux et les extraits de plantes sont au cœur du positionnement naturel et les antioxydants sont généralement associés aux extraits de fruits. D’après Mintel Global New Products Database (GNPD), les extraits végétaux/de plantes sont utilisés dans presque deux nouveaux soins du visage et du cou sur trois, alors que la revendication de la présence d’antioxydants a diminué (moins d’un produit sur cinq actuellement). Les antioxydants ne trouvent plus l’écho qu’ils avaient auparavant, à l’inverse des extraits de plantes qui constituent désormais la norme.

Désormais, les innovations de la tendance beauté « extérieur-intérieur » à base d’ingrédients alimentaires sains doivent miser sur l’attrait d’une alimentation saine. En effet, plus de 4 Anglaises sur 10 de 16 à 24 ans n’ont pas encore opté pour une alimentation riche en nutriments mais ont envie de le faire, d’après l’étude de Mintel portant sur les attitudes vis-à-vis d’une alimentation saine. En misant sur l’incorporation d’ingrédients alimentaires dans les soins cosmétiques, les entreprises pourraient trouver un écho favorable chez ces femmes, qui sont aussi séduites par les produits bio et véganes.

De nouvelles approches de la nutrition par les soins cosmétiques

Les soins cosmétiques à base d’ingrédients alimentaires riches en nutriments pourraient trouver un écho chez les jeunes Millenials européennes et américaines, et cela pourrait leur permettre d’obtenir une certification bio et végane. Les marques pourraient puiser leur inspiration dans les marchés d’Asie-Pacifique. La Corée, le Japon et la Chine demeurent leaders en matière de soins cosmétiques dont l’ingrédient principal ou secondaire est un aliment. Par ailleurs, sur ces marchés, les marques utilisent généralement des ingrédients alimentaires très nutritifs qui sont moins employés dans les soins cosmétiques en Europe et en Amérique.

Parmi les ingrédients novateurs utilisés, on retrouve des aliments fermentés, tels que le yaourt et le riz, mais aussi du tofu et des œufs, qui sont riches en protéines, des légumes riches en fibres et en vitamines, ainsi que des légumes et des fruits aux couleurs vives et, riches en nutriments. Les produits pour le visage et le cou pourraient suivre la tendance asiatique en introduisant des aliments colorés (vert, rouge, violet et noir) pour garantir une santé optimale et séduire les jeunes européennes et américaines attirées par le concept de beauté « extérieur-intérieur ».

David Tyrrell is a Global Skincare Analyst, Beauty & Personal Care at Mintel. He provides analysis of consumer skincare needs and behaviors, ingredient and product assessments and competitive insights that impact business interests of skincare companies across the globe.