Les femmes ont une relation unique avec la pilosité corporelle : certaines la voient comme un moyen d’expression de soi, un défi des normes sociétales, tandis que d’autres n’en pensent pas grand chose. À l’heure où la pilosité corporelle est plus largement acceptée, les marques peuvent créer des extensions de gamme pour venir en aide aux consommatrices qui préfèrent entretenir leurs poils plutôt que de s’en débarrasser.

Les réseaux sociaux créent une communauté pour accepter la pilosité corporelle des femmes

Aujourd’hui, les femmes à travers le monde utilisent les réseaux sociaux pour accepter fièrement leurs poils avec la volonté de mettre fin à la stigmatisation de la pilosité corporelle. Elles modifient les limites de ce qui est considéré comme « féminin » selon les normes sociales par opposition à la biologie. Le mouvement pour la pilosité corporelle féminine permet à des femmes de s’exprimer comme bon leur semble. Pour certaines, il peut s’agir de l’épilation intégrale, tandis que d’autres préfèreront accepter et entretenir leur pilosité.

Les marques aussi peuvent utiliser les réseaux sociaux pour mettre en évidence leurs produits qui aident à entretenir plutôt qu’à éliminer les poils. Des gammes élargies de produits contribuent à montrer que les marques sont engagées à satisfaire toutes les femmes – celles qui choisissent de conserver leur pilosité et celles qui préfèrent l’éliminer.


Fur Oil est une formule polyvalente qui est légèrement antiseptique, antimicrobienne, et réduit l’inflammation. Elle adoucit les poils du corps, prévient les poils incarnés et peut être utilisée sur tout le corps.

Bush Oil permet d’avoir des poils toujours doux et brillants, tout en gardant une peau lisse et en bonne santé. Le produit est recommandé pour les poils de différentes longueurs.

Partenaire d’organisations qui soutiennent les causes des femmes

Au printemps 2017, la star d’Instagram Amber Rose a posté une photo osée d’elle affichant ses poils pubiens pour promouvoir sa conférence et marche annuelle visant à mettre fin à l’inégalité des sexes. Instagram a rapidement retiré la photo, mais pas avant que la communauté n’ait été en mesure de réagir. La réaction du public a affiché une nette division et a fait la lumière sur les inégalités entre les sexes concernant ce qu’il est acceptable de montrer sur les réseaux sociaux. Elle a également mis en évidence le nombre de personnes qui soutiennent l’émancipation des femmes et la pilosité corporelle féminine.

Créer un espace de dialogue ouvert

2017 a été une année mouvementé pour les droits des femmes – avec des campagnes telles que la Marche des Femmes et le mouvement #MeToo, alors qu’un nombre croissant de femmes se sont défendues pour elles-mêmes et pour leurs droits.

Les marques de soin de rasage ont la capacité de créer une atmosphère où les femmes sont à l’aise pour parler de leur pilosité. Comme l’indique la campagne de tendances 2018 de Mintel BPC, les marques peuvent acquérir un intérêt supplémentaire de la part des consommateurs en soutenant une cause qui est authentique. Les réseaux sociaux sont généralement un forum où les consommateurs parlent ouvertement de leurs impressions. Les marques peuvent envisager d’utiliser les réseaux sociaux pour demander aux consommateurs quels types de produits de soin pour les poils du corps les intéressent, créant ainsi un dialogue ouvert et indiquant qu’elles évoluent.