En exposant les caractéristiques potentiellement désaltérantes des boissons froides gazeuses, l’étude de Mintel révèle que les Français de plus de 55 ans sont plus enclins que la moyenne à privilégier l’eau gazeuse. Cette préférence, associée au vieillissement de la population du pays, peut représenter des opportunités conséquentes pour les sociétés d’eau en bouteille, qui ont ainsi l’occasion de mieux cibler ce groupe. Cela est d’autant plus vrai si l’on considère que les personnes âgées sont plus exposées aux risques de déshydratation.

Les personnes de plus 55 ans préfèrent l’eau gazeuse

Une étude récente, publiée en novembre 2016 par l’Université Rutgers, dans le New Jersey, s’est intéressée à la relation entre le fait de boire pour étancher sa soif et le fait de boire pour s’hydrater. Les participants à l’étude ont été invités à boire une certaine quantité d’eau, dans un verre opaque, et ont dû, par la suite, indiquer la quantité d’eau qu’ils pensaient avoir bue. Les chercheurs ont alors constaté un effet « d’illusion volumique », selon leurs termes : les buveurs pensaient avoir bu beaucoup plus d’eau lorsque celle-ci était froide et gazeuse, que lorsqu’elle était à température ambiante et plate. D’après les résultats de l’étude, bien que l’eau plate consommée à température ambiante soit tout aussi efficace que l’eau gazeuse froide, cette dernière semble rendre la boisson plus attirante et aide à contrer les risques de déshydratation. Il s’agit d’une découverte particulièrement intéressante pour les personnes âgées, qui sont davantage exposées à des risques élevés de déshydratation, en raison des changements physiologiques qu’ils subissent, comme la réduction de la sensation de soif, mais aussi la réduction de l’efficacité des fonctions rénales.

En tenant compte de ces résultats, il est intéressant de noter que les consommateurs d’eau en bouteille de plus de 55 ans en France sont moins attirés par l’eau plate en bouteille que leurs cadets et sont plus nombreux à préférer l’eau gazeuse (au-delà de la moyenne). Comme le suggère l’étude, cela peut être dû à la sensation satisfaisante d’étanchement de la soif qui semble rendre l’eau gazeuse plus attrayante pour les adultes plus âgés.

Une eau trop gazeuse ?

Le vieillissement de la population en Europe peut représenter une opportunité pour les fabricants d’eau en bouteille, qui peuvent en tirer profit. Si l’on tient compte de la tendance « Retired for Hire » (Retraité demandeur d’emploi), les marques et les fabricants ont la possibilité d’aider les travailleurs vieillissants à préserver leur style de vie. En cherchant à comprendre en profondeur les besoins et les préférences des personnes de plus de 55 ans, les marques d’eau en bouteille peuvent encourager la consommation. Par exemple, bien que les personnes de plus de 55 ans constituent l’un des principaux groupes de consommateurs d’eau gazeuse, ces mêmes consommateurs préfèrent un niveau de gazéification plus faible que les jeunes adultes. C’est pourquoi les eaux légèrement gazéifiées sont la solution idéale pour les producteurs qui ciblent la population vieillissante en France, car elles semblent étancher la soif plus efficacement.