Alors que la pandémie a contraint un grand nombre de personnes à se confiner, les consommateurs ont multiplié les petits plats et utilisé les plateformes de médias sociaux pour partager leurs habitudes alimentaires avec une large communauté. Selon Mintel, plus de quatre consommateurs britanniques sur 10 ont acheté des produits alimentaires et des boissons après avoir vu des influenceurs les utiliser ou les recommander sur des réseaux sociaux. TikTok s’est imposé comme l’un des réseaux préférés durant les confinements successifs, offrant à des millions de personnes la possibilité de partager des recettes et des tendances alimentaires de façon légère et divertissante. En avril 2020, un Britannique sur 3 avait installé TikTok sur son téléphone. Et le nombre de ces installations a bondi à hauteur de 34 % après l’annonce par le Premier ministre britannique du premier confinement en mars 2020, selon les analystes de l’industrie du mobile Sensor Tower. 

Pour les marques d’aliments et de boissons, il existe une opportunité bien réelle de cibler les tendances qui sont nées sur des plateformes comme TikTok.  Voici cinq tendances surprenantes qui ont émergé durant la pandémie.

Le café … comme au café : Dalgona Coffee

Le Café Dalgona a émergé durant les premiers mois de la pandémie quand les consommateurs étaient à la recherche de nouvelles façons de reproduire les expériences de restauration à la maison. Baptisée d’après la confiserie coréenne Dalgona célèbre dans les années 70 et 80, la boisson s’obtient en fouettant des quantités égales de poudre de café instantané, de sucre et d’eau chaude jusqu’à ce que le mélange devienne crémeux, puis en le déposant sur du lait. Ce breuvage est apparu pour la première fois dans l’émission populaire « Stars’ Top Recipe at Fun-Staurant » a Corée du Sud. Suite à cet épisode, le café Dalgona a fait sensation sur les médias sociaux. Le défi du café de quarantaine de la YouTubeuse J’Adore a enregistré plus de 12,2 millions de visites, et le hashtag # dalgonacoffee sur TikTok a reçu 450,9 millions de visites à ce jour.  

Oubliez la pandémie avec des céréales miniatures

Source : Glamour

La pandémie a eu d’importantes répercussions sur la santé mentale des consommateurs. Le stress et l’anxiété au sujet de la propagation du virus et la perte d’êtres chers, l’impact du confinement et la solitude tout autant qu’une inévitable récession laisseront des traces durables au niveau mondial. Dans ce contexte, les projets de lancement dans des initiatives alimentaires complexes n’ont cessé de croître durant la pandémie et pourraient se poursuivre dans un avenir proche. Par exemple, la moitié des consommateurs espagnols ont déclaré vouloir réaliser davantage de plats cuisinés maison après le Covid-19, selon une étude de Mintel. 

La tendance virale pour des céréales miniatures illustre l’appétit à l’égard de la cuisine créative alors que des millions d’utilisateurs de TikTok ont été inspirés pour créer leur propre version de #pancakecereal, qui a enregistré 1,6 milliards de vues sur la plate-forme. La nourriture miniature fait référence à un pilier de la culture pop japonaise qui s’est étendue au niveau mondial : Kawaii, que l’on traduit littéralement par mignon, démontre que les versions XS de tout et n’importe quoi, rendent les gens heureux. 

Une échappée avec la Focaccia Gardenscape

Source : Pinterest/ Tasty

Gardenscape Focaccia fait partie de ces tendances alimentaires virales sur les réseaux sociaux qui aident les consommateurs à se montrer davantage créatifs dans leur cuisine tout en les encourageant à partager les résultats de leurs recettes alléchantes avec une communauté plus large. L’utilisation de la focaccia italienne comme base créative a été rendue populaire par Samin Nosrat sur son émission Salt, Fat, Acid, Heat sur Netflix. Par conséquent, des artistes culinaires sur Instagram, Reddit, Pinterest et TikTok ont commencé à élever la focaccia à un niveau supérieur en utilisant ce pain épais à base d’huile comme une toile pour y peindre des scènes avec des herbes et des légumes. La tendance de la gardenscape focaccia s’aligne bien avec celle mise en évidence par Mintel « Eat with your eyes » (littéralement : manger avec ses yeux) et son développement récent qui va au-delà de la couleur fantaisie.

Laissez-vous séduire par l’attrait visuel et la texture légère du Cloud Bread (Pain nuage)

Source : Food.com

La recette originale a d’abord gagné en popularité dans les années 70 dans le cadre du régime Atkins à faible teneur en glucides et à forte teneur en protéines, selon le site Kitchn. Le Cloud Bread (littéralement le pain nuage), réalisé à partir de blancs d’oeufs, de maïzena et de sucre, est à nouveau devenu viral en juillet 2020 en pleine pandémie parce que simple à réaliser, sain et visuellement attrayant et adaptable. Le Cloud Bread répond aussi aux attentes des consommateurs pour des expériences multi-sensorielles à base d’aliments, comme l’a souligné Mintel dans sa tendance Nourrir l’esprit, présente dans l’édition 2021 des tendances mondiales en matière d’alimentation et de boissons.  Abi Hwang-Nable, (@abimhn), qui a amassé 4,5 millions de likes sur sa démo de pâtisserie, a indiqué que la dissolution du pain dans sa bouche, un peu à l’image de la barbe à papa, était ce qu’elle préférait quand elle mangeait le Cloud Bread.

Explorer de nouvelles variantes végétaliennes : le bacon à la carotte

Source: Pinterest/Closet Cooking

La vulnérabilité des personnes ayant des états de santé précaires face au COVID-19 a poussé les consommateurs vers des régimes plus sains. Veganuary 2021 a constitué l’édition la plus importante à ce jour depuis le lancement de cette campagne en 2014, avec plus de 500.000 personnes s’inscrivant officiellement pour ce défi de 31 jours. L’intérêt à l’égard des régimes végétalien a connu un véritable boom pour des raisons de santé. Cependant, la crise climatique suscite également des inquiétudes croissantes, notamment chez les jeunes consommateurs.

Le bacon à la carotte est devenue virale sur TikTok parce que l’actrice et militante vegan Tabitha Brown a partagé sa recette de bacon croustillant à base d’une poignée d’ingrédients.

L’ensemble de ces tendances pointe vers la permanence de nouvelles habitudes de consommation prises durant la pandémie : l’intérêt de se laisser séduire par des expériences alimentaires multi-sensorielles à la maison tout autant que la volonté d’expérimenter des recettes respectueuses de l’environnement.