Tout le monde sait que Thomas Edison est l’inventeur de l’ampoule électrique. Et pourtant, ce n’est pas le cas.

Thomas Edison n’a pas inventé la première ampoule électrique ; au moins 20 personnes l’ont fait avant lui. L’exploit de Thomas Edison a été de créer la meilleure ampoule électrique : une ampoule sûre, abordable, durable et pratique à utiliser. Pour cela, il a examiné les ampoules qui avaient déjà été conçues, en guise de prototypes. Puis il a pris en compte les éléments qui fonctionnaient bien mais également les obstacles pouvant empêcher ces ampoules d’être utilisées par le plus grand nombre.

Sa demande de brevet en 1878 précisait qu’il s’agissait d’un perfectionnement apporté aux ampoules électriques. À la différence des autres ampoules, la sienne présentait une pression à vide plus élevée et un filament de bambou carbonisé. C’est ce filament qui fut la clé de son succès. Il pouvait brûler pendant 1 200 heures et disposait d’une résistance suffisamment élevée pour rendre possible un système de distribution électrique qui a non seulement rendu l’ampoule commercialement viable, mais qui s’est également développé par la suite pour devenir le réseau électrique que nous utilisons aujourd’hui. Son succès a permis à Edison de fonder sa société General Electric qui reste à ce jour, soit plus de 120 ans après sa création, l’une des sociétés les plus importantes et prospères au monde.

Edison a bien sur fait preuve de beaucoup d’intelligence et connaissances… mais cela ne s’arrete pas à ceci. En effet, il savait comment l’offre de ses concurrents fonctionnaient et il avait compris ce que le public en attendait. Ainsi, il a perfectionné ces produits en se concentrant sur les points forts et en diminuant les faiblesses pour obtenir una ampoule qui fonctionne et qui se vend.

Bien évidemment, cette histoire remonte déjà à une époque assez lointaine.

Il n’est pas aussi facile aujourd’hui de dissocier les composants, les ingrédients et les procédés de fabrication des nouveaux produits. Sans compter que les consommateurs d’aujourd’hui ont des exigences, des préférences et des demandes bien plus complexes que celles des contemporains d’Edison. Le Thomas Edison d’aujourd’hui aurait des difficultés, seul, à prendre l’avantage comme il en a été capable en 1878.

Le Thomas Edison d’aujourd’hui aurait besoin du service Purchase Intelligence de Mintel.

Mintel Purchase Intelligence est le service d’intelligence produit par excellence. Il suit les derniers lancements de produits de l’agroalimentaire en France. Il fournit des données détaillées sur les ingrédients, les innovations, les offres promotionnelles ainsi que sur les emballages de ces produits. Il évalue non seulement la réaction instantanée des consommateurs vis-à-vis de ces produits mais également leur intention d’achat et les raisons derrière ces intentions.

Allier veille concurrentielle et perception consommateurs consommateurs constitue une association solide et unique en son genre : le potentiel de la base de données mondiale des nouveaux produits (GNPD) de Mintel associé aux renseignements obtenus à partir de l’étude en cours la plus complète jamais réalisée en France sur les perceptions des consommateurs et leurs intentions d’achat.

Il permet de révéler les tendances à suivre et les lacunes à combler. Il peut fournir une démonstration de faisabilité ou encore un bilan sur la manière dont se portent votre marque et votre marché. Il peut vous aider à orienter votre positionnement produit et votre planification commerciale. Il peut vous aider à inventer. Il peut vous aider à vous perfectionner. Il peut vous aider à vous différencier. Tout comme Thomas Edison.

Mais, plus important encore, il peut vous donner les moyens d’être le meilleur.

Mintel Purchase Intelligence. C’est à votre tour de briller.

Grant Westbrook est premier vice-président du service Global Marketing chez Mintel. Avec les membres de son équipe, il veille sur toutes les activités marketing et communications du groupe. Il occupe depuis plus de 20 ans des fonctions commerciales et marketing.